vendredi, avril 12

Tuerie des civils à Beni-Mangina : très touché et choqué, le député national Jules Mathe demande aux FARDC de prendre toutes les mesures nécessaires pour sécuriser la population

L’élu du territoire de Beni l’a dit mardi 02 avril, après l’incursion des combattants ADF à Mangodomu, un quartier de la commune de Mangina, agglomération située en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC, où l’on déplore la tuerie des civils. Très consterné, choqué et touché, il demande aux FARDC de prendre les mesures nécessaires pour sécuriser les civils. Il présente ses sincères condoléances à toutes les familles éprouvées.

A l’en croire, ça fait plus de deux semaines que les acteurs de la société civile et des politiques de ce coin alertaient sur la présence des hommes supposés des ADF dans cette zone. Il appelle l’armée congolaise à poursuivre l’enemi qui tue et pille les biens de la population.

L’honorable Jules Mathe annonce des démarches parlementaires pour pousser le gouvernement à focaliser aussi son attention dans la région de Beni, comme il le fait dans les territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi, où les terroristes du M23 appuyé par le Rwanda ont pris une partie du territoire national. D’après lui, jour et nuit, il va toquer dans les salons politiques de Kinshasa, capitale de la RDC, pour que la zone ait la paix, car selon lui, la première ministre doit voir en priorité la question de Beni.

Cet élu croît encore au mariage civilo-militaire, mais appelle cependant, les FARDC à bien capitaliser les alertes de la population, qui reste la première victime lors des différentes incursions ADF.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *