vendredi, avril 12

Beni : des morts, un centre de santé incendié et des dégâts matériels déplorés dans une attaque des ADF à Mangina

Les rebelles terroristes des Forces démocratiques et alliées (ADF) ont fait incursion à 12h du mardi 02 Avril 2024 dans la commune urbano-rurale de Mangina, située à une vingtaine de kilomètres à l’Ouest de la ville de Beni, au Nord-Kivu

L’information est livrée par des sources concordantes contactées dans la zone et confirmée par l’armée Congolaise à travers son porte-parole dans la région, le capitaine Antony Mualushayi. Elles avancent un bilan provisoire de quatre (4) civils tués et le pillage puis l’incendie du centre de santé Mangodomu et ainsi que d’autres maisons d’habitations.

Les victimes auraient été exécutées à Mangamanga sur la route nationale n⁰44 Beni-Mambasa, font savoir les sources civiles contactées par la rédaction de rtr-beni.net.

Dans une communication y relative publiée quelques heures après l’attaque, la convention pour le respect des droits de l’homme (CRDH) condamne cette nouvelle incursion de ces terroristes d’origine Ougandaise.

Pour le moment (situation de 14h), les habitants Mangina sont dans une psychose sans précédent, malgré la présence des forces armées de la RDC dont l’intervention a été salutaire, limitant des dégâts humains et matériels.

Dans une dépêche rendue publique autour de 15h de ce mardi, le capitaine Antony Mualushayi fait état de la poursuite de l’ennemi par les militaires du 3203 régiment, et identifie les terroristes au groupe djihadiste commandé par Abouakas et Amigo.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *