dimanche, mai 19

Sud-Kivu : un policier assassiné en pleine garde d’un cachot à Kalehe

Le policier Bahati Ndaze âgé de 38 ans a été assassiné par balle et son arme emportée par des personnes non autrement connues en pleine garde au cachot de la Police Nationale Congolaise au Village Murambi, groupement de Bahavu, en Territoire de Kalehe, au Sud-Kivu. Le fait s’est passé la nuit du 16 au 17 novembre 2023.

Le mobile de sa mort n’est pas jusqu’à présent élucidé, le défunt laisse derrière lui une veuve et huit (08) orphelins. A l’intervalle d’une semaine, deux (02) cas d’assassinats sont enregistrés dans ce territoire, quatre (04) cas de Kidnapping et plus de vingt (20) vaches coupées à la machette.

Face à cette montée en flèche de l’insécurité, le cadre de concertation territorial de la société civile (CCTSC) de Kalehe à travers son président et coordinateur principal de l’organisation Ensemble pour la Promotion des Droits Humains (EPDH), Monsieur Delphin Birimbi, continue à recommander au gouvernement Congolais de prendre ses responsabilités en main pour sécuriser les biens de la population conformement à la constitution du pays ainsi que la prise en charge de la famille du défunt policier.

Luc Lukanjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *