dimanche, août 14

Sud-Kivu : les FARDC ont mis la main sur un officier du groupe rebelle Makanika à Fizi

Les militaires de forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont mis la main samedi 12 juin 2021 sur monsieur Rutebuka Bon fils commandant du groupe rebelle Makanika sur axe Kabingo et acheteurs des munitions au sein de ce groupe armé.

Le fait a eu lieu à Minembwe-Centre au quartier Runundu CEPAC où ce dernier s’était infiltré parmi la population avec comme mission d’acheter des munitions et armes, indique le porte-parole des Opérations Sokola2 Sud en province du Sud-Kivu.

Le capitaine Dieudonné Kasereka précise que, la personne arrêtée était munie d’une (1) arme AK47, nonente six (96) cartouches et deux (2) appareils de communication de marque « Motorola ».

Pour des raisons d’enquêtes, les militaires FARDC ont arrêté aussi la femme de cet officier rebelle, madame Penina Consolet considérée comme comisionaire avait deux (2) chargeurs et soixante (60) cartouches.

Selon notre source, un autre combattant du même groupe qui avait fait défection en Mars 2021 au sein de l’armée régulière avait aussi été arrêté la journée du vendredi dernier à Minembwe pendant qu’il était dans une mission d’achat des munitions en complicité avec le couple arrêté.

Le commandement des opérations militaires Sokola2 Sud au Sud-Kivu demande à la population des hauts et moyens plateaux d’Uvira, Mwenga et Fizi de collaborer avec l’armée pour dénoncer le réseau de trafiquants d’armes et munitions qui est là source d’insécurité dans la région.

Cependant, les services spécialisés se disent déterminés pour démanteler ces réseaux d’acheteurs et vendeurs d’armes et munitions dans l’espace sud du Sud-Kivu.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.