jeudi, août 18

Sud-Kivu : les activités champêtres paralysées dans plusieurs villages du territoire de Fizi suite à l’insécurité

Les habitants des villages Abeka, Swima, Mukwezi, Ake, Lusambo , Ilakala, n’accèdent plus normalement à leurs champs, suite à la présence d’hommes armés, dans le groupement Babungwe, territoire de Fizi, province du Sud-kivu.

L’alerte a été faite à la presse, mardi 23 mars 2021 par le président de la société civile du secteur de Tanganyika. Son président Samy Bin AMinu dénonce les tracasseries des hommes en mains armées qui procèdent au pillage des produits agricoles et parfois au kidnapping en exigeant une rançon. Cette situation a provoqué une famine dans les villages précités.

Ce pendant, il demande au
Gouvernement congolais de renforcer la sécurité dans ces entités et au commandement militaire Sokola 2 à déployer les militaires pour traquer ces enemis de la paix.

Il sied de préciser que, le territoire de Fizi au Sud Kivu fait face à une insécurité, entretenue par les groupes armés antagonistes étrangers et communautaires depuis plusieurs années. Certains groupes armés résistent à déposer les armes et réclament le respect de leur cahiers des charges signés avec l’État congolais.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.