vendredi, août 19

Beni : les droits des malades mentaux foulés aux pieds

Selon père Joseph Kwiravwahali, directeur du centre neuropsychiatrique situé au quartier Malepe, ville de Beni, les malades mentaux ont droit aux soins, au respect et à l’encadrement.

Il précise qu’une « personne peut être malade sans le savoir, surtout que tout le monde est malade à différents niveaux ».

Il l’a dit au sortir d’une formation tenue, mardi 23 mars 2021, dans la salle HOZANA. Celle-ci a mis autour d’une même table , la société civile, les policiers, les chefs des quartiers, certaines couches féminines et les Bourgmestres de communes.

Il a été question de rappeler aux participants les droits des malades mentaux qui semblent ne pas respectés par la plupart de la population dans la région de Beni, au Nordd Kivu

Pour le chef du quartier Malepe, Mbale Ongela, plusieurs jeunes avec troubles mentaux dans la région, prenaient excessivement des boissons alcooliques et/ou du chanvre. Il n’a pas non plus écarté l’état sécuritaire précaire à Beni qui est à la base des traumatismes juvéniles.

Il sied de signaler que, les boissons alcooliques le chanvre, l’insécurité figurent parmi les causes des troubles mentaux dans la région de Beni.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.