jeudi, décembre 1

Sud-Kivu : deux présumés coupeurs des routes arrêtés à Kamanyola viennent d’être transférés à l’auditorat militaire

Deux présumés coupeurs des routes de la nationalité Burundaise arrêtés le mercredi 28 avril 2021 sur la route nationale numéro cinq (RN5) au niveau des escarpements de Ngomo en territoire de walungu au Sud-kivu ont été transférés à l’auditorat militaire de Bukavu l’après midi de ce vendredi 30 avril 2021.

Blessés lors de leurs arrestations, ces présumés bandits lors d’echanges des tirs avec l’armée étaient soignés à l’hôpital Saint Joseph de Kamanyola avant qu’ils soient escortés par les éléments des Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC), un officier des FARDC blessé par les assaillants a été embarqué avec honneur dans une embuscade médicalisée.

La population de Kamanyola en territoire de walungu salue la bravoure de ce vaillant lieutenant qui a rempli loyaunement sa mission de défendre la population sous le drapeau National.

Rappelons que, le 28 avril dernier une dizaine de bandits armés opéraient dans les escarpements de Ngomo avant de tomber dans un filet de l’armée et les jeunes patrouilleurs, deux parmi eux avaient perdu la vie et enterrés par la Croix-Rouge.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *