dimanche, novembre 27

Réapparition des ADF à Beni et Ituri : « Le président Félix Tshisekedi est un homme, il doit se lever et se battre contre ces fauteurs des troubles » (S. Kazungu)

Contacté par Mishapi voice et relayé par rtr-beni.net ce 30 juin, jour que la RDC avait accédé à son indépendance, le député provincial honoraire de Butembo, Simon Kazungu estime que, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi étant un homme doit se lever et se battre contre les rebellles des forces démocratiques alliées, ADF qui multiplient ce dernier temps des attaques à Beni et Ituri.

« Je dis au président Félix Tshisekedi surtout qu’il est à Goma que n’allons pas accepter qu’après le succès qu’il a eu au Nord-Kivu et en Ituri, que des fauteurs des troubles viennent encore semer des troubles dans la population en installant une sorte de crise de confiance entre la population de ces contrées et le chef de l’État congolais. Il avait pris une très bonne décision de venir s’installer au Nord-Kivu pour suivre de près la situation sécuritaire dans la région », a-t-il indiqué ce notable

Selon lui, depuis que le président Félix est allé dans le grand nord de la province du Nord-Kivu et en Ituri, il s’était observé une certaine accalmie.

« Tout le monde commençait à se dire papa est arrivé, nous constatons la paix, maintenant nous sommes étonnés comment au même moment qu’il y a eu des bombes à Beni, au même moment la route Beni-Ituri devient impraticable parce qu’il y a de l’insécurité, des tueries et des kidnappings dans le mayangose à la date de ce mardi 30 juin 2021. Voilà ce qui nous pousse à demander au chef de l’État de se lever comme un homme », a ajouté ce député honoraire.

Pour lui, le président Félix Tshisekedi doit prendre ses responsabilités en mains surtout qu’il a découvert beaucoup de réalités jadis dénoncées par plusieurs notables et organisations de droit de l’homme œuvrant dans la région. Nous attendons sa décision comme garant de la nation.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *