vendredi, août 12

RDC : l’Union Sacrée de la Nation sur le point du naufrage

L’Union Sacrée de la Nation (USN) en pleine zone de turbulences, suite à l’imbroglio et aux divergences de Jean-Marc Kabund, vice-président de l’Assemblée nationale et d’Augustin Kabuya, Secrétaire de l’Union pour la Démocratie et le Procès social (UDPS).

Nombreux partenaires dans la nouvelle coalition fustigent l’attitude de duplicité du Président Félix TSHISEKEDI, qu’ils accusent de considérer l’attribution de responsabilités au Gouvernement comme un don du Chef de l’Etat. Aux dernières nouvelles, l’orage pourrait se déchaîner.

D’après une source anonyme qui s’est confiée à rtr-beni.net, Bahati Lukwebo, menacerait de démissionner, si son quota n’est pas respecté. Le Premier Ministre Sama Lukonde, lui-même, envisagerait de jeter l’éponge, si l’UDPS continue d’imposer son dicta.

Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, qui s’estiment une fois encore floués, n’enverront pas les listes de leurs candidats avant d’avoir eu connaissance des postes revenant à leurs regroupements politiques.

Pendant ce temps, les autres regroupements et personnalités se déclareraient non disposés à accompagner le parti présidentiel dans ses élans dictatoriaux.
Selon la même source, la crainte de Félix Tshisekedi est de voir explosée son actuelle famille politique, Union sacrée de la Nation. Il pourrait repousser la formation du Gouvernement, après plusieurs jours.

JNK

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.