jeudi, février 29

RDC : « Les FARDC mettent en garde des médias qui visent à diviser les militaires » (Communiqué)

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo alertent sur ce qu’elles qualifient « d’intoxication des militaires par certains médias en RDC ». Dans un communiqué rendu public dimanche 24 décembre 2023, le porte-parole de l’armée parle des informations montées par ces médias, afin de démoraliser, déstabiliser et diviser les soldats.

L’armée exhorte ces derniers à éviter cette pratique.

«Depuis un certain temps, Nyota Télévision et certains autres médias à la solde de l’ennemi diffusent des informations montées de toutes pièces par ce dernier pour déstabiliser, démoraliser et diviser l’Armée. Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo, tout en rappelant le caractère apolitique de l’Armée, demandent à ces médias de s’abstenir d’intoxiquer les militaires et de mêler les FARDC à des fins politiciennes», peut-on lire dans ce communiqué.

Cependant, une mise en garde est donnée à ces médias, qui travailleraient à la solde de de l’ennemi de la République.

Toutefois, les FARDC invitent les militaires à s’abstenir de toute information visant à les déstabiliser et à distraire les Congolais.

« Si cette situation persiste, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo s’estiment dans le droit de prendre des dispositions qui s’imposent pour faire appliquer la rigueur de la loi. Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo demandent, en outre, à tous les militaires de continuer de remplir loyalement leur devoir régalien et à l’opinion d’éviter de prêter attention aux informations distillées par ces médias complices des ennemis de notre pays, destinées à distraire le peuple Congolais et son Armée », dit le Général major Bomusa Efomi Sylvain Ekenge, dans ce document.

Par ailleurs, cet officier renchérit que toutes les autorités militaires du pays assument « avec responsabilité, chacun dans sa sphère d’action », les charges leur confiées par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, « Chef de l’Etat et Commandant Suprême des FARDC ».

En réaction, Frédéric Kitengie, Administrateur gérant de Nyota Tv, parle d’un communiqué faussement attribué à Nyota TV.

« Cette campagne de diabolisation qui passe par des réseaux sociaux, dans une page Facebook avec un logo mal imité de Nyota qui ne se sert jamais du bleu comme couleur d’identification », dénonce-t-il, dans une déclaration rendue publique.

Jocel Biryeka, Goma

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *