vendredi, juillet 12

RDC/Investiture du gouvernement Judith Suminwa : le député national Jules Mathe parle d’un programme adapté aux réalités du pays et promet son implication pour qu’il soit respecté

L’investiture du nouveau gouvernement qui sera dirigé par la Première ministre Judith Tuluka a eu lieu, mardi 11 juin au palais du peuple à Kinshasa, la capitale de la République Démocratique du Congo.

Bien avant cet événement de haute portée politique, la cheffe du Gouvernement Judith Tuluka s’est confirmée à la traditionnelle présentation et défense de son programme d’actions gouvernementales devant la représentation nationale. Un débat s’en est suivi.

Ce programme spécifique couvrira la période de 2024 à 2028 et se fonde sur les six engagements du chef de l’État Félix Tshisekedi, cités dans les articles publiés par rtr-beni.net précédemment.

Du point de vue social, les prix des denrées alimentaires ne cessent de prendre de l’ascenseur tant dans la ville province de Kinshasa que dans le reste du pays.

Le commun des mortels Congolais se plaigne de la cherté de vie au quotidien et certaines populations crient même au scandale. Tout devient cher ! A titre d’exemple, un sac des riz qui se vendait à 59 000 FC est passé à 70 000 FC. Une boite de tomate concentrée qui se vendait autrefois à 500 FC est maintenant à 800 FC.

Présent dans la sallle de plénière de l’assemblée nationale pour l’investiture du nouveau gouvernement, le député national Jules Mathe espère à l’améliorer des situations sécuritaires et socio-économiques sur toute l’étendue du territoire national.

« C’est un bon programme qui englobe presque toute la situation générale du pays avec un accent sur la sécurité et le social des congolais. Nous allons veiller pour que ce programme soit respecté. Dès maintenant nous commençons le travail, nous n’allons plus encaisser du retard. Nallons à notre niveau faire ce que la population nous a demandé de faire ici à Kinshasa tout en sachant que la priorité des priorités pour ce qui nous concerne c’est le retour de la paix dans les zones secouées par des atrocités à Beni-Ituri », a indiqué le député national Jules Mathe.

A lui d’insister : « Que ce nouveau gouvernement finisse d’abord la guerre en l’Est du pays et puis suivra la création d’emplois. La priorité c’est la sécurité. A cela s’ajoute une justice équitable et la stabilité monétaire ».

Cet élu du territoire de Beni, au du Nord-Kivu, une province menacée par l’insécurité, promet initier des motions contre des membres du gouvernement au cas où le programme du gouvernement Suminwa, conçu sur base des six engagements du chef de l’État ne sera pas respecté.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *