vendredi, juin 14

RDC : grâce à l’appui judiciaire du BCNUDH, 609 combattants ont été condamnés en 2021

Le Bureau conjoint des nations unies aux droits humains, BCNUDH durant l’année passée a continué d’appuyer les autorités judiciaires engagées dans la lutte contre l’impunité en République démocratique du Congo.

Ces efforts ont abouti à la condamnation de 345 militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo FARDC, 115 agents de la PNC et 149 combattants de groupes armés pour des actes constituant des violations des droits de l’homme dans l’ensemble des provinces de la République démocratique du Congo.

Le BCNUDH a également soutenu 12 missions d’enquête conjointe (JIT)
et 16 audiences foraines organisées par les autorités de la justice militaire et civile à travers le pays, afin de traduire en justice les auteurs de violations graves des droits de l’homme. Toutefois, des défis demeurent puisque les conditions matérielles de détention ne se sont pas améliorées.

Au cours de la période en revue, le BCNUDH a recensé 166 décès en détention et l’évasion de 99 détenus. Les décès sont liés à la malnutrition, au manque de soins médicaux et parfois à de mauvais traitements.

DoMat

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *