jeudi, février 29

Nord-Kivu : une dizaine de civils tués en l’espace de trois jours dans six villages du secteur de Beni-Mbau

Des tueries des civils par les rebelles de la force démocratique et alliées (ADF) sont de nouveau déplorées à l’Ouest de la commune d’Oïcha, dans la localité Babila-Bakaiku, en secteur de Beni-Mbau, c’est en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Les informations à notre possession révèlent qu’au moins quinze (15) personnes ont été tuées par ces ennemis de la paix entre dimanche et mardi 30 janvier 2024.

Selon notre source, les villages ciblés sont Mangazi, Kasongo, Matadi, Dodoma et Kukutama aussi Avei et Ngadula.

Parmi les victimes, l’on signale chef capita de Ngadula. Plusieurs autres personnes sont prises en otage par ces ADF qui se baladent dans cette zone sans être inquiétés, rapporte notre source. Certains corps ont été déposés mardi 30 janvier à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oïcha. Selon le témoignage d’un homme qui a fait partie de l’équipe de volontaires qui s’est rendue dans la zone pour les fouilles, les militaires loyalistes les avaient escortés en brousse où ils ont ramené cinq (05) corps.

Bradeau Mbafumoja

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *