vendredi, août 19

Nord-Kivu : « Quand on a longtemps souffert, on devient plus vulnérables aux manipulations les plus grossières » (Bintou Keita)

La représentante spéciale du secrétaire général en République Démocratique du Congo et cheffe de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), Mme Bintou Keita a appelé la population de la province du Nord-Kivu, plus particulièrement du Grand Nord dont Butembo et Beni à ne pas céder aux manipulations les plus grossières.

Elle l’a dit Jeudi 15 Avril courant devant la presse, réagissant par rapport aux manifestations anti-MONUSCO qui se déroulent ces derniers temps dans les régions de Beni et Butembo demandant le départ de cette institution des Nations Unies jugée inefficace par la population dans l’éradication des groupes armés actifs dans cette partie de la RDC.

« Je ne doute pas non plus de la bonne foi de certains qui font circuler les rumeurs les plus folles et plus malveillantes. Quand on a autant souffert de ce qu’il y a de pire pour l’homme, comme les populations du Grand Nord ont pu souffrir, on devient plus vulnérables aux manipulations les plus grossières », a-t-elle expliqué.

A elle d’ajouter que, depuis son arrivée en RDC : la relation qui unit les Nations Unies et la République Démocratique du Congo est d’une intensité et d’une complexité qu’elle a rarement vue ailleurs.

Mathe Ngovoka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.