jeudi, juin 13

Nord-Kivu : la société civile rejete des allégations portées contre elle exigeant la libération du député national Edouard Mwangachuchu

La société civile, forces vives de la province du Nord-Kivu rejete des allégations portées contre elle, celles d’exiger la libération du député national Edouard Mwangachuchu, arrêté par la cour militaire de Kinshasa.

Selon cette structure citoyenne, la vidéo qui circulent sur les réseaux sociaux “Urgent! La société civile du Nord-Kivu exige la libération du député Mwangachuchu” avec le lien https://YouTube/wwc3N8K Y94 ne l’engage pas.

“La Société Civile Forces Vives du Nord-Kivu informe l’opinion tant nationale qu’internationale que la vidéo qui circule dans les réseaux sociaux ayant pour titre: «Urgent! La société civile du Nord-Kivu exige la libération du député Mwangachuchu » avec le lien https://youtube/wwc3N8K Y94 ne l’engage pas directement ou indirectement”, indique John Banyene, président de la société civile du Nord-Kivu.

C’est ainsi que, la société civile appelle la population, les autorités de la République Démocratique du Congo et tous les partenaires de ne pas tenir compte de ce message et encourage la justice à faire son travail en toute indépendance et équité.

Pour rappel il y a quelques jours, des armes et munitions de guerre ont été découvertes dans la résidence à Kinshasa du député élu du Nord-Kivu, situation qui a occasionné son arrestation.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *