vendredi, décembre 2

Nord-Kivu : « Défaits par les FARDC, les ADF mènent une guerre psychologique contre la population » (Société civile)

Les rebelles de l’Allied Democratic Forces, ADF subissent depuis l’avènement de l’état de siège d’énormes pressions des forces armées de la République Démocratique du Congo.

La coordination provinciale de la société civile du Nord-Kivu qui l’indique, salue le travail qui est entrain d’être fait par l’armée congolaise sur le terrain.

Edgard Katembo Mateso, vice-président de la coordination provinciale de la société civile déplore cependant que les rebelles de l’ADF recourent à la guerre psychologique pour essayer de monter la population contre son armée en vue de briser la collaboration civilo-militaire au bon point en ces jours.

Selon Edgar Katembo Mateso, les attentats à la bombe et les tueries des civils récemment déplorées en commune Beu en ville de Beni en sont la preuve.

Le vice-président de la coordination provinciale de la société civile invite à cet effet la population à continuer à soutenir ses autorités et son armée pour mettre fin l’activisme de ces rebelles et des autres groupes armés qui insécurisent la région.

Grâce à la vigilance de la population, l’armée a arrêté mercredi dernier trois présumés collaborateurs des rebelles ADF à Kasindi et un général autoproclamé de la milice maï maï ainsi que six de ses gardes du corps à Oïcha, chef lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Serge Mulimani

Partager

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *