jeudi, décembre 1

Nord-Kivu/Beni : La réaction de la MONUSCO après la perturbation des activités suite à l’atterrissage d’un hélicoptère à Oicha

L’atterrissage d’un hélicoptère des Casques bleus de la Mission de l’Organisation des Nations Unies (MONUSCO), a provoqué, mardi 2 mars 2021, la panique à Oicha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

Cette situation a paralysé les activités à l’école primaire Mbimbi où l’engin a atterri. Même chose au marché commercial d’Oicha où les activités commerciales ont été perturbées.

Dans une interview accordée aux confrères de la Radio Okapi, le Chef de Bureau intérimaire de MONUSCO, a appelé la population au calme. Abdouramane Ganda souligne que cet engin transportait des Casques bleus qui venaient pour une patrouille de routine, dans la zone.

À l’en croire, l’usage d’un hélicoptère est lié au fait que les blindés de la MONUSCO employés dans ce genre d’opérations, sont déployés, depuis quelques jours, sur la route Beni-Kasindi et d’autres zones en appui aux Forces Armées de la RD Congo (FARDC), engagées dans la traque des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF).

Il précise que les autorités, notamment celles de l’armée et de la police, étaient informées d’avance de cet atterrissage. Néanmoins, déplore-t-il, l’absence de communication à la population qui a été a base de cette situation inhabituelle.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *