vendredi, décembre 9

Massacres des civils à l’Est de la RDC : le consortium Socipo Africa et des associations locales adressent un mémorandum au chef de l’État et à l’ONU via le maire de Baraka

C’est à la mairie de la ville de Baraka en province du Sud-Kivu où le consortium « Socipo Africa » et les associations locales partenaires mobilisées sur le front populaire au sein de la coalition Inter-régionale pour le tribunal pénal international pour la RDC maintenant ont déposé leur mémorandum pour rappeler aux nations unies de prendre ses responsabilités pour mettre en application les recommandations du rapport Mapping aussi faire entendre les aspirations profondes des populations de Fizi territoire et de Baraka ville qui demandent la création rapide du tribunal pénal international pour la RDC.

« Nous savons tous qu’il y avait eu massacres des civils et ça continuent toujours dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Pour nous, c’est une interpellation ou un appel au soutien à la justice pénale internationale. Nous adressons notre mémorandum au secrétariat général des nations unies et aussi au président Félix Tshisekedi afin de s’impliquer pourque les auteurs de ces actes soient punis conformément à la loi. C’est un cri de détresse aussi d’alarme que nous lançons « , a expliqué Luc lukandjila, chargé de communication et relations avec les médias au sein de ce consortium.

Signalons que en ville d’Uvira, Kamituga les populations mobilisées membres du consortium et associations mobilisées ont aussi déposé leurs mémorandums auprès des autorités locales à travers des marches pacifiques où tout s’est passé sous le respect de mesures barrières données par le chef de l’Etat et l’organisation mondiale de la santé (OMS) contre la troisième vague de Covid-19.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *