jeudi, décembre 1

Massacre des civils à Boga et Tchabi : une dizaine de blessés graves sont pris en charge par l’organisation MSF

Au total, douze (12) civils blessés graves lors des attaques sanglantes de Boga et Tchabi en province de l’Ituri qui ont eu lieu la nuit du dimanche 30 au lundi 31 mai 2021 sont pris en charge par l’organisation Médecin sans frontières (MSF).

D’après Frédéric Manantsoa, chef de mission MSF s’insurge contre cette attaque armée qu’il qualifie d’une « rare violence » car elle n’a épargné même les femelles et les enfants où plus de cinquante (50) civils ont été tués sauvagement.

« MSF fournit une assistance à l’hôpital général de Boga, qui a pris en charge douze (12) blessés graves lundi 31 mai. Cette attaque d’une extrême violence contre des civils est inadmissible. Comment peut-on s’en prendre à des enfants, à une population déjà dépourvue de tout? », s’est-il indigné.

A lui d’ajouter que, MSF a déjà alerté, en avril dernier sur l’insécurité permanente et les conditions inacceptables dans lesquelles vivent les habitants de cette région.

« Nous sommes très inquiets, ces populations innocentes manquent de tout: accès aux soins, nourriture, abris. Ces violences supplémentaires sont insupportables. Cela doit cesser », a-t-il conclu.

Mathe Ngovoka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *