vendredi, décembre 2

Lac Édouard : une rançon est exigée pour la libérationles d’un pêcheur congolais enlevé à Nyakakoma

Les miliciens maï maï/Kadima qui avaient enlevé un pêcheur de Nyakakoma qui exerçait ses activités sur les eaux du lac Édouard la nuit du mardi au mercredi 04 août dernier demandent un montant de deux cents milles (200.000) francs congolais.
D’après Aimé Mukanda Mbusa, défenseur des droits des pêcheurs du lac Édouard qui a livré cette nouvelle à la rédaction de rtr-beni.net, la victime était enlevé parce que sa pirogue n’avait pas encore payé la taxe hebdomadaire obligatoire de dix milles (10.000) fancs congolais que font payer ces miliciens par pirogue œuvrant sur ces eaux.
Face à cette situation, Aimé Mukanda Mbusa demande aux forces de l’ordre de pouvoir sécuriser les pêcheurs congolais exerçant leur métier sur les eaux du lac Édouard victimes de plusieurs cas de tracasseries en traquant toutes les forces négatives qui insécurisent le lac pendant cette période de l’état de siège.
La rédaction
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *