jeudi, juin 20

Kinshasa : la situation sécuritaire de l’Ituri et Nord-kivu au centre du conseil supérieur de la défense tenu par Félix Tshisekedi

Le chef de l’Etat et commandant suprême des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC ) et de la police nationale congolaise (PNC), Félix Antoine Tshisekedi a présidé jeudi 04 février 2022 dans la salle de l’union africaine le conseil supérieur de la défense, Indique la cellule de communication du chef de l’Etat.

La situation sécuritaire du pays, spécialement dans la partie Est du pays sous l’Etat de siège notamment en Ituri et au Nord-Kivu été au centre de ce conseil.

D’après notre source, il a aussi était question d’évaluer des opérations conjointes des FARDC et l’armée Ougandaise (UPDF), des opérations entre la MONUSCO et les FARDC, des opérations exclusivement des FARDC aussi évaluer la situation sécuritaire qui prévaut dans les hauts et moyens plateaux de Fizi, Uvira et Mwenga (Itombwe), la situation préoccupante dans le haut Katanga avec la résurgence de Bakata Katanga à Mituaba, de la situation des groupes armés dans le Tanganyika et enfin du banditisme et de la criminalité urbaine.

Tous les les officiers supérieurs de l’armée et de la police ont été présents y compris quelques membres du gouvernement dont le ministre de la défense qui été le porte-parole de la réunion, précise notre source.

Ce conseil supérieur de hauts cadres de l’armée et de la Police nationale Congolaise est tenu que l’insécurité monte en échelle dans plusieurs localités des provinces de l’Ituri, Nord et Sud-Kivu où les morts d’hommes et blessés par balles ont été de nouveau signalés cette semaine lors des différentes attaques armées. Dans la partie Est du pays ont y trouve plusieurs groupes armés nationaux qu’étrangers qui sont toujours actifs.

Luc Lukandjila & CellCom présidentielle

Partager

2 Comments

  • paul Kayembe Tshilobo

    Cette fois-ci nous pensons qu’avec les hauts cadres des renseignements dans la salle de l’OUA espérons quand même à la paix,sinon nous en avons mards

    • Kawa lopasa

      En vérité, l’État de siège dans l’ituri et au Nord-Kivu,est un un passé temps pour notre réflexion politique de notre bel et cher territoire. Merci,encore une fois que le conseil lui-même a constater.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *