mardi, août 9

Ituri : une faction de CODECO/URDPC s’engage au processus de paix

Les gros poissons de la milice CODECO/URDPC s’engagent pour la paix en signant un cessez-le-feu pour le développement durable en Ituri.

Mercredi 15 juin 2022 à l’esplanade du gouvernorat de l’Ituri en présence de tout les services spécialisés, la MONUSCO, les députés provinciaux, la société civile et d’autres personnes que ce groupe rebelle a prouvé la bonne foi de déposer les armes.

« Nous CODECO/URDPC, nous sommes favorables à toutes les initiatives pour la paix mais que chacune des parties prenantes doit s’assumer à combattre les antivaleurs d’une manière extérieure du pays via les cinq (5) communautés victimes de l’Ituri (G5), les tireurs des ficelles dans les institutions de la République et dans l’armée, car beaucoup ne sont pas pour l’acte que nous venons de faire », ont-ils souligné.

Plusieurs recommandations ont été inscrites dans ce document dont la libération des autres personnes du groupe arrêtées et qui sont en prison de Bunia.

Le lieutenant général Jonhy Luboya N’kashama, gouverneur de l’Ituri n’a pas caché son sentiment de joie tout en saluant l’acte que vient de poser ce groupe milice après le dialogue tenu du 1er au 4 juin dernier à Kpandroma .

Rappelons que c’est le deuxième acte d’engagement pour la paix après la FPIC en Ituri.

Léon Mungwana.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.