vendredi, août 12

Ituri : pour non assistance, les prisonniers meurent dans la prison de Mahagi

Ukelo Honoré, Directeur de la prison de Mahagi qui donne cette nouvelle, plaide pour les actions charitatives.

«Nous comptons actuellement 84 prisonniers dont 4 femmes où plusieurs ont une santé précaire. Ils mangent difficilement, une fois le jour, Il n’y a pas d’infirmerie à la prison. Bref, les conditions carcérales sont déplorables. Nous en appelons à l’implication des personnes de bonne volonté pour une assistance en vivres et non-vivres…», a révélé, Ukelo Honoré à rtr-beni.net.

L’administrateur sortant du territoire de Mahagi, Alfred Bongwalanga Efoloko qui se dit très touché par ces cas de morts en répétition, charge le bureau central de la zone de santé ainsi que le centre de santé Mahagi de procéder à un examen global de la population carcérale. Il plaide tout de même pour la libération des détenus dont les cas sont bénins.

«Toutes nos condoléances aux familles éprouvées. Nous sommes entrain de demander au Médecin chef de zone ainsi qu’au Médecin Directeur de Mahagi-Etat de voir un peu l’état des autres détenus. Sinon, ça sera vraiment fatale. Que les autorités judiciaires puissent voir les matières pour lesquelles ces gens ont été arrêtés. Si ce sont des faits bénins, je penses qu’il y a lieu de pouvoir faire autre chose que de les garder dans ce mouroir », a indiqué le numéro un du territoire de Mahagi.

Signalons que jusqu’au samedi 05 juin 2021 dans l’après midi, le corps du tout dernier détenu qui s’est éteint le vendredi n’était toujours pas levé de la prison de Mahagi. La dépouille mortelle de cet originaire de la chefferie des Alur Djuganda continue donc à gésir à même le sol.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.