vendredi, mai 20

Ituri : au-moins 5 habitants d’Oicha tués à Mapendo et Kamambou

Au-moins cinq (5) corps sans vie ont été découverts vendredi 28 janvier 2022 à Mapendo et Kamambou, villages situés en province de l’Ituri à la limite avec le Nord-Kivu, c’est à plus ou moins huit (8) kilomètres à l’Ouest de Samboko Chanichani.

Il s’agit des corps des civils tués mercredi 26 et jeudi 27 Janvier 2022 dernier par des rebelles qui seraient des combattants de l’Allied Democratic Forces, ADF. Outre ces dégâts humains, plus de six (6) cases ont été incendiées et des biens dont les animaux de la basse cour systématiquement pillés.

L’information est confirmée à Radio Moto Oicha par la société civile du groupement Bambuba-Kisiki et plusieurs autres sources concordantes.

Vendredi 28 janvier courant, une équipe de jeunes escortés par les militaires Forces armées de la République démocratique du Congo, FARDC se sont rendus dans la zone pour la récupération des corps de ces victimes qui seraient toutes habitants de la commune d’Oicha. Trois (3) corps de ces cinq (5) ont été conduits tard la soirée du même vendredi à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oïcha.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.