mardi, août 9

Insécurité dans l’Est de la RDC : “Il faut porter la main de fer avec un gant de velours et accepter que l’Ouganda et le Rwanda soient similaires aux globules blancs et rouges dans un corps humain” (Jonas Kasimba)

Les hostilités de la partie l’Est de la République Démocratique du Congo ne cessent d’inquiéter plusieurs Congolais. Pour le politologue de formation Jonas Kasimba, le Rwanda et l’Ouganda constitue un seul corps pour déstabiliser la partie Est de la République démocratique du Congo.

Il l’a dit jeudi 24 juin 2022, dans un message posté sur son compte tweeter. D’après lui en relation Internationale, pour bien lire la guerre dans la partie Est de la RDC, « il faut porter la main de fer avec un gant de velours et accepter que l’Ouganda et le Rwanda soient similaires aux globules blanches et rouges dans un corps humain. Ils sont toujours ensemble pour le maintien du corps ».

Essayant d’éclairer l’opinion sur son message musclé, le politologue de formation Jonas Kasimba, a indiqué à rtr-beni.net que: “Son tweet est un scan des réalités profondes des relations politico-diplomatiques globales et globalisantes entre les États voisins de la RDC dont le Rwanda et l’Ouganda dans la région des grands lacs qu’il considère comme les globules rouges et globules blancs dans un même corps”.

Pour ce notable de la partie Est de la RDC, de la même manière que les globules rouges et blancs permettent de vivre, de cette même manière les deux pays (Rwanda et l’Ouganda) se soutiennent pour se maintenir en vie dans la région des grands lacs. Les deux pays sont prêts chacun à défendre l’autre en cas d’une situation compromettante.

« L’Ouganda et le Rwanda constituent un seul corps que la République Démocratique du Congo ne saura pas diviser. La RDC doit organiser son armée, l’équiper et la renforcer en effectifs militaires pour protéger son territoire contre toute attaque ennemi et agressions étrangères au lieu de penser à diviser ces deux pays qui opèrent ensemble, » a-t-il fait savoir.

Les dernières informations affirment que le président Ougandais Yoheri Kaguta Museven a foulé le sol Rwandais, jeudi 23 juin 2022 où il a été reçu par son homologue Rwandais Paul Kagame. Et de se demander pourquoi le président Ougandais ne s’est-il pas rendu en RDC ?.

Selon Patrick Puela, expert en relation Internationale, le comportement de Yoheri Kaguta Museven confirmerait les analyses du politologue et notable de la partie orientale de la RD Congo, Jonas Kasimba.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.