vendredi, août 19

Etat de siège : le gouverneur du Nord-Kivu s’est rendu à Masisi où un éboulement de terre a coupé le trafic sur la route qui le relie au chef-lieu de la province

Le trafic est coupé sur le tronçon routier reliant le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, Goma, à Masisi. Cette coupure de trafic est consécutive à un éboulement de terre à hauteur de Mutiri, un village du territoire de Masisi, situé sur cette route. La route Goma-Masisi joue un rôle prépondérant dans l’acheminement de certains produits vivriers et agricoles vers la ville de Goma.
Comme plusieurs autres régions du Nord-Kivu, le territoire de Masisi fait face à d’énormes défis sécuritaires, notamment la multiplicité des groupes armés et des enlèvements à répétition par des hommes porteurs d’armes.

Dans le souci de remédier à cette situation avant qu’elle ne devienne un frein lors des opérations militaires à venir, le lieutenant-général, Ndima Constant, gouverneur du Nord-Kivu s’est rendu sur le lieu ce samedi 15 mai. L’objectif majeur qui a motivé sa descente sur terrain est de faire le constat de l’incident. « Le gouverneur s’est rendu sur le lieu pour s’imprégner personnellement de ladite situation afin de trouver une solution rapide »rapporte la cellule de communication du gouverneur.

L’autorité provinciale s’est adressée aux habitants de la place qui s’étaient mobilisés pour son accueil et les a tous appelés à “s’approprier l’Etat de siège décrété par le Chef de l’État, pour ramener la paix au Nord-Kivu et en Ituri.”

À cette occasion, le lieutenant-général a lancé un appel vibrant aux groupes armés qui insecurisent cette partie de la province à quitter la brousse. « L’heure a sonné, que le bon citoyen se retire de l’entreprise criminelle et incivique qui insecurise le Nord-Kivu » a déclaré M. Constant Ndima.

Le commissaire divisionnaire EKUKA LIPOPO, Vice-Gouverneur, était de la suite de l’autorité provinciale.

Bienvenu Katava

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.