dimanche, novembre 27

État de siège : « L’armée doit procéder aux arrestations des élus qui collaborent avec l’ennemi et présenter les inculpés devant la justice  » (Hon. Kiro Tsongo)

Le député national Kiro Tsongo Grégoire demande à l’armée d’arrêter les députés présumés collaborateurs des rebelles des forces démocratiques alliées, ADF et les présenter devant la justice au lieu de se limiter aux déclarations médiatiques.

Depuis quelques jours, les autorités militaires s’indignent du fait que certains députés du Nord-Kivu veulent monter la population contre son armée pendant cette période de l’état de siège.

Solon le porte-parole du gouverneur de la province du Nord-Kivu, le le général de brigade Sylvain Ekenge, l’armée possède des informations des élus qui soutiennent les groupes armées.

Le général Sylvain Ekenge rappelle à ces élus que tôt ou tard même après leur mandat au parlement, ils passeront devant la barre.

Face à cette situation des réactions de l’armée et des certains élus sur les opérations à mener pendant cet état de siège, le député national Gregoire Kiro, élu de la ville de Beni, appelle l’armée à se réserver de ces genres des déclarations pour éviter de donner l’occasion aux prétendus complices de se retirer de la justice. Dans l’urgence l’armée doit passer aux arrestations.

«J’invite l’armée à éviter ces genre de déclaration. Cela donne l’occasion aux incriminés de se soustraire de la Justice. Nous sommes sous l’état de siège, il faut d’abord procéder aux arrestations et de présenter les inculpés devant la justice pour que la lumière soit faite. Qui que c’est soit, procédez d’abord aux arrestations », a souligné le réélu de la ville de Beni, Grégoire Kiro Tsongo, secrétaire général du RCD-KML, parti cher à Mbusa Nyamwisi, ancien ministre congolais des affaires étrangères.

La rédaction

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *