jeudi, août 18

Double attaque des ADF à Irumu : le bilan passe de 9 à 20 personnes tuées

Les rebelles ougandais ADF (Forces démocratiques et alliées) ont signé une double attaque dans les villages de Kandoyi et Bandiboli, la soirée du vendredi 05 Août 2022 et tôt le matin du samedi 06 l’année en cours.

Christophe Munyanderu, coordonnateur de l’ONG/DH, la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) antenne de Irumu, affirme que le bilan de ces attaques sanglante est revue à la hausse. Il passe de neuf (9) à vingt (20) civils tués, une vingtaine de maisons calcinées au côté d’énormes dégâts.

Selon lui, 15 civils ont été tués la soirée du vendredi 05 Août 2022, dans le village de Kandoyi et 18 maisons incendiées. La matinée de ce samedi, s’en est suivi le village Bandiboli où quatre (4) autres paisibles citoyens ont péris.

Il poursuit que ce samedi, quatre (4) des otages de ces inciviques ont été libéré dont deux (2) femmes, un bébé et un homme, d’après ces otages plusieurs autres civils restent encore entre les mains des ravisseurs.

Kandoyi et Bandiboli en forme de rappel, sont deux villages du groupement Bakpulu, chefferie des Walese-Vonkutu, dans le territoire de Irumu en province de l’Ituri.

JC Mbafumoja

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.