jeudi, février 29

CAN 2023 : Léopards et Sily National dans un match de quart de finale avec enjeux entre deux nations aux statistiques vouées au challenge

Face au nouveau record historique, la Guinée Conakry doit écarter les Léopards trop révélés dans cette édition face à laquelle les Congolais étaient loin de la liste des Outsiders.

C’est un match historique d’une part pour la Guinée Conakry et décisif pour la RDC qui espère entrer dans le dernier carré de la CAN avec espoir de renouveler la reconnaissance avec le trophée qu’elle a raflé il y a 50 ans (depuis 1974).

Pas de complexe dès les gradés jusque sur la pelouse, les statistiques des confrontations entre Sylis national de la Guinée Conakry et les Léopards de la RDC font état de sept (07) rencontres disputées toutes compétitions confondues ou en amical avec un bilan de quatre (04) victoires pour la RDC, deux (02) victoires pour la Guinée en amical et un match nul en amical.

Faisant un retour sur leur dernier match dans la compétition en 8ème (huitième) de finale, la Guinée a tout donné offensivement jusqu’à arracher le but qualificatif face à la Guinée Équatoriale en dix (10) secondes de la fin de huit (08) minutes de temps additionnel.

Et la RDC a pu stopper la haute intensité offensive des Pharaons (tout le match durant) bien plus exceptionnellement pendant les deux (02) quinzaines de la prolongation.

De quoi se dire que c’est un match qui techniquement, donne de la peine aux deux (02) sélectionneurs de revisiter leurs consignes et adapter de manière nocive leurs styles de jeux et toutes les consignes à la lettre, car ceux employés lors du second tour (premier en élimination directe) sont dévoilés et inadaptés, pire encore lus et dévoilés entre adversaires.

D’où ce match se jouera que sur la pelouse et le mental des joueurs sur le terrain a un rôle important dans la productivité sur le marquoir.

Le Vainqueur ce vendredi (20GMT) croisera celui de la Côte d’Ivoire vs Mali en 1/2 (demi finale) avant la finale encore hypothétique.

Benjamin Asimoni

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *