dimanche, novembre 27

Beni: plus de 16 000 ménages des déplacés mènent une vie précaire

Plus de 16 000 ménages des déplacés fouillant les affrontements entre le groupe armé de force démocratique et alliée(ADF) dans le secteur de Rwenzori en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu, mènent une vie précaire en ville de Beni. C’est depuis depuis le dernier trimestre de l’année 2020 que ces déplacés ont jugés mieux d’abandonner leurs villages suite aux attaques meurtrières et récurrentes des ADF

Ces statistiques ont été révélées par le bureau de la protection civile de Beni. Ces déplacés vivent nombreux dans des familles d’accueil, les autres sont dans des écoles et églises. Selon Jean-Paul Kapitula, coordonnateur de ce service à Beni, ces déplacés ont besoin des vivres et non vivre ainsi que l’endroit où s’abriter car certains vivent à la belle étoile.

Il faut signaler que le nombre des déplacés varie du jour au jour avec l’arrivée des nouvelles vagues venus des zones qui semblaient être en sécurité mais qui sont également embrasées ces jours par l’activisme des ADF. Ces derniers jours, le groupe armé ADF a intensifier des attaques dans plusieurs villages du secteur de Rwenzori, territoire de Beni.

Delphin Mupanda

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *