mardi, août 9

Beni : 1 ADF tué et 2 autres capturés lors d’une attaque déjouée par les FARDC à Mutwanga

Dans le territoire de Beni, les FARDC ont déjoué une attaque dans la nuit de mercredi à jeudi 11 février à Mutwanga, chef-lieu du secteur de Ruwenzori. Selon le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 grand nord, le lieutenant Antony Mwalushayi, ces présumés rebelles ADF ont tenté de faire incursion dans la cité afin de se livrer aux tueries des civils. Les FARDC ont ouvert le feu et les ont pourchassés

Au cours de ces affrontements qui ont duré plusieurs heures, un présumé rebelle ADF a été tué et deux autres capturés parmi lesquels un ougandais et un congolais. Deux autres jeunes congolais pris en otage ont été libérés des mains de ces rebelles. D’autres sources sur place parlent aussi d’un civil tué lors des échanges de tirs. Le porte-parole militaire du secteur opérationnel Sokola 1 grand nord raconte les exploits des FARDC.

« Cette nuit à Mutwanga, c’était aux alentours de 22h00 où l’ennemi ADF essayait de faire son incursion en pleine cité de Mutwanga. Alors nos éléments qui étaient aux aguets ont pu poursuive l’ennemi et empêché que l’ennemi entre dans la cité de Mutwanga. Donc, nous avons repoussé l’ennemi. Il y a eu échange des tirs entre l’armée et l’ennemi. C’est à Kakali au village situé à plus ou moins trois kilomètres de Mutwanga. Après les opérations de patrouille, nous avons découvert un corps ennemi ADF abandonné par peur parce que l’ennemi ne supportait plus le feu de l’armée loyaliste. Alors nous avons récupéré ce corps. Il y a eu deux ADF capturés: un ougandais et un congolais. Il faut dire que, à côté de ce corps trouvé, il y a aussi les FARDC ont pu sauver deux jeunes qui étaient kidnappés lors des accrochages à Mutwanga », a expliqué le lieutenant Anthony Mwalushayi.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.