dimanche, novembre 27

Beni : les USA réitèrent leur soutien à la RDC dans la lutte contre les ADF

Les États Unis d’Amérique ont réitéré leur engagement à soutenir la République Démocratique du Congo dans la lutte contre l’insécurité dans le région de Beni en proie aux tueries des personnes, attribuées aux groupes armés, notamment les combattants d’Allied Democratic Forces (ADF).

C’est l’ambassadeur des USA, Mike Hammer, qui l’a dit au maire de Beni, lors d’un entretien ce jeudi 1er juillet 2021. Il rappelle que son pays reconnaît que les ADF sont des terroristes appartenant à DAESH. Pour lui, la communauté musulmane ne doit pas être stigmatisée.

« Suis retourné à Beni parce qu’on voudrait montrer la solidarité des États Unis avec le peuple de Beni et de l’Est du pays qui a souffert de cette situation vraiment tragique. Et je dois exprimer mes condoléances à des familles des victimes à cause de la dernière attaque de DAESH/ADF. Comme vous le savez, les États Unis ont désigné les ADF comme un groupe associé à DAESH. C’est le vrai ennemi ici à Beni. Et dois aussi exprimer mes condoléances à la communauté musulmane qui a perdu des imams qui étaient assassinés. On ne doit pas stigmatiser la communauté musulmane », a-t-il déclaré.

De son côté, le maire de Beni, Commissaire supérieur principal Muteba Kashale Narcisse, appelle la population à accompagner les autorités de l’état de siège, instauré par le Président Félix Tshisekedi, dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, pour le retour de la paix à Beni. L’autorité urbaine de Beni dit être optimiste et rassure que l’insécurité sera bientôt éradiquée dans cette partie de la RD Congo.

Il sied de noter que l’ambassadeur américain en RDC est arrivé à Beni quelques heures après le massacre qui a coûté la vie à 11 civils au quartier Rwangoma, dans la commune de Beu.

Rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *