vendredi, avril 19

Beni : les corps des personnes assassinées à Oïcha-Tenambo enfin inhumés

La pauvre Anna Musango et son fils Muhindo Nyamusura ont finalement été inhumés le matin du mercredi 19 janvier 2022. Ces citoyens assassinés la nuit du dimanche au lundi 17 janvier dernier ont été conduits à leur dernière demeure sur mobilisation des membres de leur famille, autorités locales malgré l’opposition de certains jeunes.

L’enterrement est intervenu autour de 8 heures dans un cimetière familial de Matombo, au Nord d’Oicha, chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Pour rappel, certains jeunes de Tenambo se sont opposés à cette inhumation qui devrait intervenir mardi 19 janvier denier. Ils l’ont conditionné par la libération de leurs, interpelés lundi dernier par la police, lors de la manifestation populaire à Tenambo.

Pendant ce temps, 23 sur 28 interpellés lors de cette manifestation populaire lundi dernier à Tenambo ont été relâchés. La police nationale congolaise district d’Oicha a procédé à l’étude de cas de ces citoyens, la plupart de ces jeunes parmi lesquels 5 mineurs.

C’était après l’enterrement des corps des assassinés et sur ordre de l’autorité territoriale que la PNC a libéré 23 personnes dont ces mineurs. Le cas de 3 personnes reste en étude, alors que deux autres seront traduits en justice pour participation au mouvement insurrectionnel. Ces derniers auraient été interceptés avec des armes blanches lors de cette manifestation, renseignent des sources concordantes.

Ils avaient tous été arrêtés l’avant midi du lundi 17 janvier dernier en localité Bakila-Tenambo, au lendemain de l’assassinat de deux personnes par des hommes armés non autrement identifiés à Kalitex, c’est à l’entrée Nord de la commune d’Oicha.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *