vendredi, avril 19

Beni : les Casques Bleus de la MONUSCO abandonnent leur campement à Mangina

Finalement les Casques Bleus de la Mission de l’organisation des nations unies pour la stabilisation au Congo (MONUSCO) se sont improvisés et s’installés près du camps militaire des Forces armées de la RD Congo (FARDC) en cellule Brazza, quartier Kasithu en commune de Mangina dans le territoire de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la RDC ont abandonné leur campement samedi 12 février 2022.

D’après la société civile de Mangina qui a livré la nouvelle à la rédaction de rtr-beni.net, cette structure citoyenne indique que, c’est le résultat de l’assemblée de la société civile du dimanche 06 février dernier lorsque cette structure citoyenne avait présenté aux officiers de l’armée et représentants de la MONUSCO le souhait de la population demandant aux Casques Bleus de quitter Mangina et de ne plus s’installer dans cette municipalité car accusés par cette dernière d’être en connivence avec les groupes armés, a indiqué Kakule Vunyatsi Mwongozi président de la société civile de Mangina.

Le franc parlé de la population à l’égard des officiers armés qui sont à Mangina a été pris en compte par ces derniers.
Nos remerciements s’adressent à toute personne qui a contribué de loin ou de près en vue de ce résultat. Le peuple gagne toujours
.”, a-t-il déclaré.

Ainsi dans les rues et avenues de Mangina plusieurs voix saluent ce départ des Casques Bleus de la zone.

Certains contactés indiquent plutôt soutenir l’armée congolaise qui mènent les opérations des traques des hommes armés dans la région dont adf et maimai.

Soulignons que depuis 2020 la contrée de Mangina et ses environs font face aux attaques des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF) faisant plusieurs morts côté civil, des disparus et des capitaux emportés et renduits en cendre.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *