dimanche, mars 3

Beni : « Les activités scolaires peinent à reprendre dans la partie nord de la commune de Mangina » (Constat)

Les activités scolaires peinent à reprendre dans des écoles primaires et secondaires de la partie nord de la commune de Mangina, à 30 km à l’Ouest de la ville Beni, en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ce lundi 22 janvier, une date marquant le début de la troisième semaine depuis la reprise de cours après les vacances de Noël 2023 et du nouvel an 2024, les portes des écoles primaires et secondaires de cette partie de Mangina sont restées fermées suite au problème sécuritaire.

Une révélation faite par Riguene Makamba Dutsuma, préfet de l’Institut Ahadi qui affirme qu’au centre de Mangina et dans d’autres coins les activités scolaires se sont bien déroulées sauf vers la partie nord, où seuls les chefs d’établissement et quelques enseignants ont été présents à l’absence des écoliers et élèves.

« Il faut dire vrai que depuis l’insécurité du 07 janvier 2024, en commune de Mangina où il y a eu des morts d’hommes côtés civils, les cours n’ont pas encore repris vers les quartiers situés au nord de Mangina. Les parents ont encore peur d’envoyer leurs enfants à l’école craignant pour leur sécurité c’est ainsi ce matin les portes sont restées fermées vers ce coins de Mangina excepté le centre et d’autres parties, », a-t-il dit.

Cependant, ce chef d’établissement demande aux autorités de tout faire pour que les habitants regagnent leurs domiciles aux quartiers Masimbembe et Kasithu pour que les activités scolaires reprennent sans faille dans la zone.

Notons depuis le 08 janvier 2024, les activités scolaires demeurent paralysées dans des écoles primaires et secondaires de la partie nord de Mangina faute de l’insécurité perpétrée par des hommes armés ayant poussé les habitants à abandonner leurs logis.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *