vendredi, avril 19

Beni : l’épidémie de rougeole fait des nouvelles victimes à Oïcha, la zone de santé s’apprête à l’éradiquer

La zone de santé rurale de Oïcha, dans territoire de Beni au Nord-Kivu connaît depuis un temps la résurgence des cas de la maladie de rougeole. L’annonce a été faite mercredi 17 mai 2023 à rtr-beni.net par l’infirmier Kule Kyusa, chargé des soins préventifs et de la surveillance épidémiologique dans cette entité sanitaire.

Ces cas resurgissent (03) mois après la campagne de vaccination contre cette épidémie en début du mois de février 2023.

Il explique cette situation par le fait que, la dernière vaccination a été partielle, suite à l’inaccessibilité de plusieurs aires de santé affectées par l’insécurité dans l’intérieur du territoire.

L’infirmier Kule Kyusa indique que, seules quinze (15) aires de santé sur les vingt-sept (27) que compte cette zone de santé d’Oïcha, avaient bénéficié de cette campagne. Et ce sont les malades venant de douze (12) autres aires inaccessibles au personnel soignant, qui viennent propager de nouveau cette maladie.

Plus encore, c’est dans les structures sanitaires qui organisent de soins gratuits, où sont enregistrés plus de cas, dit-il. C’est parce que ceux qui viennent des aires de santé qui n’avaient pas été concernées par cette dernière campagne de vaccination, nombreux, n’ont pas de moyens et n’ont qu’à se rendre dans ces structures qui organisent les soins gratuits, poursuit notre source.

C’est avant d’annoncer que quarante-deux (42) mille doses de vaccin sont déjà disponibles pour une nouvelle campagne de vaccination à partir de la semaine prochaine, comme les intra sont encore attendus. Cette nouvelle campagne concernera toutes les aires de santé, même celles inaccessibles, et se déroulera avec l’accompagnement des autorités politico-administratives, affirme Kule Kyusa.

Au stade actuel, la zone de santé d’Oïcha parle de plus de trois mille (3.000) cas dont dix-sept (17) décès enregistrés depuis la déclaration de l’épidémie en septembre 2022. C’est alors que jusqu’à l’organisation de la dernière campagne de vaccination contre la rougeole dans cette même zone, les statistiques étaient de plus de mille (1.000) personnes affectées dont treize (13) décès.

Bradeau Mbafumoja

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *