vendredi, août 19

Beni : le service de l’économie insiste sur l’utilisation des francs congolais dans les marchés du secteur de Ruwenzor

C’est après une rencontre que le chef du service de l’économie à Kasindi a tenu avec une délégation des petits commerçants venus des villages de Rugetsi et Bhukira dans le groupement basongora en secteur de Ruwenzori.
Ces assises qui ont lieu l’après-midi de ce vendredi 06 août, de son service à Lubiriha ; portaient essentiellement sur l’utilisation du franc congolais dans le marché de Lume au lieu des shillings ougandais qui font la loi dans les groupements Basongora et Malambo.
Des incompréhensions sur le change monétaire cause un grand défi ; que ces petits commerçants échouent à relever, surtout avec les militaires récemment déployés dans la commune de Lule qui ne savent pas manipuler les shillings Ougandais, renseigne notre source.
L’occasion faisant le larron, le chef du service de l’économie secteur de Kasindi, Mr Katembo Amos, a appelé tous les commerçants à se servir des francs congolais pour faciliter l’achat et la vente des marchandises dans les marchés des groupements cités ci-haut frontalier avec l’Ouganda, surtout que la mesure de l’ancien gouverneur de la province du Nord-Kivu Julien Paluku reste encore en vigueur.
«Nos commerçants se trouvent en difficultés, pour écouler leurs marchandises, une situation qui risque de mettre en faillite leurs petites démarches pour la survie de leurs familles. Et nous ne pouvons pas permettre, que la situation qui est en défaveur de notre population persiste. C’est pourquoi nous insistons sur l’utilisation de notre monnaie dans tous les marchés », a-t-il tonné.
Mr Katembo Amos, a profité aussi appelé, ceux-là qui se ravitaillent en vivre dans les villages de ces groupements à acheter en franc congolais pour permettre la circulation de la monnaie nationale au détriment des shillings Ougandais.
Rappelons que c’est depuis un moment que le service de l’économie a interdit la circulation des shillings ougandais dans les marchés de son rayon d’action. Cette campagne visait à remettre de l’ordre dans son secteur où cette monnaie étrangère prend les dessus sur les francs congolais.
La rédaction
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.