dimanche, mars 3

Beni : « La commune de Mangina n’a pas été attaquée par l’ADF, mais c’est un groupe de Maï-Maï qui voulait attaquer une position des FARDC » (Mise au point)

La commune de Mangina en territoire de Beni, au Nord-Kivu n’a pas été attaquée par les combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) mais plutôt, c’est un groupe de miliciens Maï-Maï sponsorisés par un député de la place qui voulait s’attaquer contre une position des soldats loyalistes.

Cette mise au point est de l’armée à travers le capitaine Antony Mualushayi Mbombo, porte-parole des opérations militaires Sokola 1 grand Nord qui indique que la population qui croyait à une attaque des ADF a couru dans tous les sens craignant pour sa sécurité.

« Un groupe de Maï-Maï a attaqué une position des militaires loyalistes basés à Mangina. Ces miliciens voulaient se ravitailler en armes comme ils le font toujours. Heureusement, ces militaires n’ont pas accepté cette humiliation, alors il y a eu échange des tirs entre ces Maï-Maï appartenant à un député de Mangina et nos soldats », a déclaré le capitaine Antony Mualushayi Mbombo.

Pour rappel, en date du 17 décembre dernier, trois (03) militaires étaient tués par ce même groupe de Maï-Maï qui étaient à la recherche des armes de guerre, ajoute-t-il.

Cet officier indique que, tous les services de sécurité sont déjà en pied d’œuvre pour interpeller ce politicien qui a l’habitude de désinformer la population de la pmace surtout lorsque son groupe attaque la commune de Mangina.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *