vendredi, décembre 2

Beni : certains leaders communautaires ont été formés par l’UNMAS sur la prévention contre les explosifs de guerre

Sous l’initiative de la coordination des forces vives ville de Beni en province du Nord-Kivu, certains leaders communautaires dont les chefs de quartiers et les représentants de la société civile des noyaux communaux ont été formés ce lundi 12 juillet 2021 par le service de l’action anti-mines des nations unies (UNMAS).

D’après Jacob, expert au sein de UNMAS a révélé que, cette formation visait l’éducation aux Risques des Mines Terrestres (RMT), les Restes Explosifs de Guerre (REG) et Engin Explosif Improvisé (EEI) pour essayer d’outiller ces derniers avec la matière pouvant leur donner une attitude à prendre lors de la découverte d’un engin explosif.

L’orateur du jour qui a exposé plusieurs images des engins de guerre a appelé les participants à cette séance à s’abstenir de toucher un engin semblable à un explosif, ne pas l’approcher mais aussi faire rapport aux services compétents pour éviter le danger.

De son côté, Me Paluku Kavotha Pépin, président en exercice des forces vives de Beni ville a demandé aux participants d’aller restituér cette matière apprise à leurs structures pour limiter les dégâts commis par les explosifs de guerre qui sont devenus ces derniers récurrents dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Signalons que, ladite formation qui a duré deux heures de temps s’est déroulée dans la salle de réunion de la société civile, ville de Beni située en commune Bungulu sous la satisfaction des participants.

Mathe Ngovoka

Partager

1 Comment

  • Pour les benicien jugent , que la meilleur solution serait de stopper la présence de ces outils là dans la région .
    La formation , elle est bonne ; classée à la 4ième position. Et si les leaders ont remercié , ils ont seulement remercié le perdieme et non pas la formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *