jeudi, juin 13

Beni : au moins 8 civils tués à Kamwanga par des ADF

Une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais de l’Allied Democratic Forces (ADF) a été signalée dans le village de Kamwanga se trouvant dans le groupement Isale-Kasongwere, chefferie des Bashu en territoire de Beni au Nord-Kivu dans l’Est de la RD Congo.

L’attaque est survenue la nuit du lundi 1er au mardi 02 mai 2023. L’ennemi s’est déchargé contre la paisible population abandonnée à son triste sort par l’armée républicaine regrette la nouvelle société civile congolaise, coordination territoriale de Beni.

Son coordonateur, Moïse Kiputulu qui se dit très inquiet de cette nouvelle attaque parle d’un bilan de huit (8) civils exécutés par arme blanche par ces sanguinaires.

« Nous comptons huit personnes tuées par machette. Il y a des hommes et femmes tous de ce village de Kavasewa. Nous déplorons cette énième attaque qui endeuille encore une fois notre chefferie« , a dit Moïse Kiputulu.

Cet acteur de la société civile dit qu’il est temps que les autorités militaires accélèrent les opérations dans la vallée de Mughalika où la présence de l’ADF y est toujours signalée. Il plaide également pour la réaction rapide des éléments des Forces Armées de la RD Congo (FARDC) en cas de l’incursion de l’ennemi pour afin mettre à l’abri la population locale.

Suite à cette attaque, c’est une peur qui gagne les habitants se Kamwanga en majorité des agriculteurs. Certains commencent déjà à abandonner leurs champs, fait savoir notre source.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *