vendredi, avril 19

Beni : au moins 16 civils tués et 7 autres blessés par des ADF à Bashu

Les rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (AD toujours actifs dans la vallée de Mughalika, en chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu ont encore une fois tué au moins seize (16) personnes. Le fait s’est passé la nuit du vendredi au samedi 19 mai 2023.

C’est le village de Kathula se trouvant vers Kavasewa en allant vers la rivière Thalihya dans la localité Makungwe en groupement Isale-Kasongwere qui a été la cible de ces sanguinaires.

« Ils ont tué une dizaine de personnes. Pour le moment, nous comptons 16 personnes déjà mortes et 7 blessés. C’est vraiment inacceptable de voir les civils êtres tués au quotidien dans une zone sous opération militaire. Nous pensons qu’il serait mieux de voir comment redéfinir des stratégies militaires pour essayer de stopper cette hémorragie sécuritaire. Sinon la situation va malle », a dit Samy M’bara acteur de la société civile en chefferie des Bashu.

Notre source indique que pour l’instant, c’est une psychose qui gagne cette entité. Les habitants, qui ne savent plus sur quel saint se vouer, certains commencent déjà à abandonner leurs domiciles, une situation qui inquiète notre interlocuteur.

Il faut noter que, sont plusieurs villages riverains du Parc National des Virunga dans la vallée de Mughalika, en chefferie des Bashu qui subissent la méchanceté des rebelles ougandais de l’ADF, qui circulent en électrons libres dans cette vallée.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *