samedi, mai 25

Beni : 673 militaires des FARDC formés par la MONUSCO sur le respect des droits de l’homme

Six cent soixante-treize (673) soldats et sous-officiers de l’armée Congolaise (FARDC) nouvellement déployés dans la région de Beni, Butembo et Lubero ont été sensibilisés mercredi 10 avril 2024 par le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme et la Section Protection de l’Enfant de la MONUSCO/Beni au respect des droits de l’homme pendant les opérations militaires.

Ces militaires ont été outillés en matière de lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits ; ils ont également été sensibilisés aux six (06) graves violations des droits de l’enfant, au respect de la Convention sur les droits de l’enfant ou encore à la prise en compte de la dimension droits de l’homme pendant toutes les phases d’une opération militaire.

Cette sensibilisation de pré-déploiement de troupes a pour but de prévenir la commission des violations des droits de l’Homme et de l’Enfant ainsi que les violences sexuelles liées au conflit.

Le 03 avril dernier, nonante (90) militaires du même groupe avaient déjà été sensibilisés par la même équipe conjointe sur les mêmes thématiques toujours à Mambango. La formation se déroule au camp militaire général Chico Tshitambwe à Beni, où les bénéficiaires ont formulé le vœu de voir l’équipe revenir pour s’entretenir avec eux sur d’autres thématiques relatives aux droits humains, notamment les notions élémentaires du droit pénal spécial et à la procédure pénale militaire. Il faut noter que cette activité se fait à la demande du commandement du Secteur opérationnel Sukola 1 Grand Nord-Kivu.

Elle va se poursuivre à Matombo, Mutwanga et Halungupa et fait suite à la demande du commandement du secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord des FARDC.

Paluku D.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *