dimanche, mars 3

Sud-Kivu : la haine et la diabolisation au sein de l’UNC parmi les motifs de la démission de Cissa Wa Numbe Gaston

L’ancien Secrétaire exécutif du gouvernement provincial du Sud-Kivu, actuel ministre provincial des infrastructures, travaux publics et aménagement des territoires aussi cadre de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), monsieur Gaston Cissa wa Numbe a rendu l’éponge à son parti politique, cher à Vital Kamerhe.

Sa démission est contenue dans une lettre qu’il a adressée au président national de l’UNC, Vital Kamerhe en date du 06 juin 2023, rendue publique jeudi 23 juin 2023. Dans cette correspondance exploitée par rtr-beni.net, ce notable de Fizi a révélé qu’au niveau de l’interfédéral du Sud-Kivu de l’UNC, il s’observe un climat de désordre, d’anarchie caractérisé par une attitude de déni, de médisance, de haine et de diabolisation qui devient un mode opératoire.

Ainsi, qu’il est insupportable que ça soit un groupe de ses camarades et mandataires agris qui sous mains, par jalousie, instrumentalisent un groupe de quelques jeunes bien identifiés pour monter de toute pièce une campagne de mensonge éhontée, de haine et de sape, jusqu’à des imputations dommages gratuites et à ne pas reconnaître ses louables efforts, énormes contributions et hautes sacrifices voire à spéculer sur son appartenance et loyauté. Situation qui ne lui permet plus de bien cheminer en harmonie, confiance et certitude à l’UNC.

Gardant toujours un bon souvenir de son passage au sein de cette formation politique, Gaston Cissa wa Numbe dit sincèrement remercié Vital Kamerhe pour la confiance lui accordée et prie à l’autorité morale de l’UNC d’agréer l’expression de ses sentiments de profond regret.

Signalons que, depuis la nomination de cet ancien cadre de l’UNC par Théo Ngwabije Kasi dans son nouveau gouvernement provincial comme ministre, les commentaires sont nombreux sur ce choix. D’après plusieurs sources, aucun membre fidèle au parti de Vital Kamerhe n’avait été nommé au sein de cette équipe gouvernementale, Cissa wa Numbe serait déjà partant avant même la publication de ce gouvernement car n’étant pas membre de l’UNC.

Luc Lukandjila

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *