vendredi, décembre 9

RDC : victime des répressions policières, Abigael Katungu évacuée à Kinshasa pour des soins appropriés

Le Chef de l’état, Félix Tshisekedi a fait évacuer, mardi à Kinshasa, l’élève Abigael Katungu (18 ans) pour des «soins appropriés». Elle est victime des violences policières d’Avril dernier à Beni, lors de la mobilisation des élèves contre l’insécurité. Elle s’en est sortie avec son bras cassé.

Cette décision du chef de l’Etat fait suite au témoignage pathétique d’élèves de Beni au cours de l’entretien que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu avec les représentants des forces vives locales.

Pour rappel, face à la recrudescence de l’insécurité dans la ville, les élèves de Beni avaient organisé un sit-in devant l’hôtel de ville pour exiger la présence du Chef de l’Etat dans la région.

Au cours de cet entretien avec les forces vives diffusé en direct sur les antennes de la radio télévision nationale congolaise (RTNC), le président de la république avait demandé pardon aux élèves de Beni pour ces dérapages des forces de l’ordre.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *