jeudi, juin 13

Procès des auteurs du coup d’État raté à Kinshasa : la peine de mort proposée par le ministère public à charge de Marcel Malanga et deux autres prévenus Américains

La peine de mort a été proposée par le ministère public à charge de Marcel Malanga et deux autres prévenus Américains, pour avoir tué Kévin Tamba et deux (02) policiers de Vital Kamerhe.

Six (06) préventions sont à leur charge, entre autres, l’Attentat, le Terrorisme, le Meurtre, la Détention illégale d’armes et munitions de guerre, la Tentative d’assassinat, l’Association des malfaiteurs, et le Financement du terrorisme.

Marcel Malanga et deux (02) autres prévenus ont été devant les juges du Tribunal militaire de Garnison à Ndolo. Ces Américains sont reprochés d’avoir commis plusieurs actes de violence à l’endroit de trois (03) policiers, à Delvaux, dans la nuit du dimanche 19 mai 2024.

Ils ont arraché les armes à feu de ces policiers, ils ont attaqué la résidence de Vital Kamerhe, ils ont assiégé le palais de la Nation en enlevant le drapeau de la RDC pour mettre celui du New Zaïre. Et ils ont déclaré la fin du pouvoir de Félix Tshisekedi, peut-on lire sur le tweeter d’opinioninfo.cd, un média Kinois.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *