vendredi, décembre 2

Nord-Kivu : suite à l’insécurité, les effectifs des écoliers finalistes sensiblement réduits à Mutwanga

Les effectifs des écoliers finalistes ont sensiblement réduit, l’année scolaire 2020-2021 dans la plupart d’écoles primaires de Mutwanga, chef lieu du secteur Ruwenzori en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Cette réduction est consécutive, selon les chefs d’établissements à place, à la dégradation de la situation sécuritaire dans la zone, qui a occasionné un déplacement massif des habitants pour des milieux qu’ils jugent sécurisés.

Ces autorités scolaires l’on fait savoir mardi 03 Août 2021 en prélude des épreuves de l’examen national de fin d’études primaires (ENAFEP).

C’est comme à l’école primaire Kyanika où sur 120 inscris, seuls 45 finalistes sont revenus après une accalmie observée dans cette partie du secteur Ruwenzori. Cette école reçoit également 26 autres finalistes issus des écoles primaires Nzenga, Ntoma et Malambo qui ont fermé leurs portes suite à la menace sécuritaire, explique Muhindo Akili Néhémie, directeur de l’EP Kyanika.

«Plusieurs de nos écoliers sont restés dans leurs milieux de refuge. Ici à Kyanika au total 71 écoliers finalistes issus d’au moins 4 écoles vont présenter les épreuves de l’ENAFEP. Un effectif vraiment réduit», a-t-il expliqué.

Cette réduction sensible des effectifs est aussi constatée dans plusieurs autres écoles primaires de Mutwanga entre autres ; l’école primaire Saasita, Mupasa, Bambume, Ruwenzori et autres.

Signalons que le sous Proved de la sous division de l’EPST Bulongo en secteur Ruwenzori a, il y a peu appelé les écoliers qui se sont déplacés pour des raisons sécuritaires, à passer les épreuves dans leurs milieux de refuge.

Bradeau Nganga Victor

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *