dimanche, août 14

Nord-Kivu : l’ONG SOCOAC aux chevets des déplacés en zones de santés de Beni, Mabalako et Musienene

Cette assistance est constituée des outils aratoires qui vont permettre à ces déplacés majoritairement cultivateurs de faire les labours, d’arroser, de cultiver, de semer et de sarcler.

C’est ce qu’a dit Janvier Badera chef de programme et Eugène Mushamalirwa supérieur terrain de l’organisation non gouvernementale solidarité coopérative agricole du Congo, SOCOAC en sigle.

« Le quatre outils qui constituent ce kit sont l’arrosoir, la houe, le raton et la binette, chaque groupe a une ficelle et un décamètre qui vont le permettre de semer à ligne et mesurer la distance entre les plantules », précise le technicien en développement rural Salomo Tura et l’agronome Elvine Safi de la solidarité coopérative agricole du Congo, une organisation qui effectue ses activités dans la région du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Selon le technicien agronome Augustin Masimengo, chargé de suivi et évaluation de la socoac Beni, sept cents (700) ménages vont bénéficier de ce projet financé par UNHCR et exécuté par SOCOAC dans trois (3) zones de santé, Musienene, Mabalako et la zone de santé de Beni. Cette étape sera suivi d’une distribution des semences maraîchères, choux, aubergines, poireaux, amarantes, les semences vivrières, maïs, haricots et les cobayes.

Le président des déplacés en ville de Beni, monsieur Patient Babilombo, au nom de tous les déplacés bénéficiaires félicite l’organisation non gouvernementale solidarité coopérative agricole du congo et ses partenaires pour ce geste si louable qui va soulager tant soit peu une certaine de ménages.

« Signalons qu’avec l’insécurité persistante à Beni ville et territoire, les besoins humanitaires sont élevés, les projets qui viendront dans ce sens sont attendus », a-t-il conclu.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.