jeudi, février 29

Lubero : les techniciens et chefs de centres de vote manifestent contre le retard de payement de leurs services rendus

Grogne des techniciens informaticiens des centres de vote et les chefs de centre de vote au bureau de la commission électorale nationale indépendante (CENI), antenne de Lubero, au Nord-Kivu dimanche 24 décembre.

D’après Asaph Litimire, correspondant de la Radio Télévision Rwanzururu (RTR) Beni dans cette partie du Nord-Kivu, ils dénoncent le retard de paiement de leurs services depuis le début du processus électoral.

Ils ont allumé le feu devant le bureau de l’antenne de la CENI Lubero la mi-journée ce dimanche. Une dizaine de manifestants qui détiennent un flip chart écrit en marker rouge : « Non paiement des techniciens informaticiens des centres de vote et les chefs des centres de vote ».

Il s’agit entre-autres des frais de perdiem pour la formation de 10 jours, les frais de déploiement dans différents centres de vote, les frais de ramassage et leur salaire pour le service rendu.

« Depuis le début du processus, ils n’ont rien reçu fait savoir un des manifestants. Celui-ci dit ne pas être prêt à remettre les clés USB contenant les données électorales et les plis ainsi que les dispositifs électroniques de vote si la CENI n’a pas encore honoré. Devant le bureau de l’antenne locale de la CENI, les manifestants ont menacé de brûler les matériels électoraux pour faire entendre leur voix. Contacté, la cheffe d’antenne de la CENI n’a pas décroché notre appel. Mais l’administrateur militaire du territoire de Lubero a rassuré que le secrétariat exécutif de la CENI au Nord-Kivu est déjà informé de cette grogne », a fait savoir Asaph Litimire.

Selon le Colonel Kiwewa Mitela Alain, une solution durable sera trouvée dans les heures qui suivent, ajout notre source.

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *