jeudi, février 29

Kinshasa : Martin Fayulu condamne l’arrestation des militants qui manifestaient pour dénoncer les 600 jours d’occupation de Bunagana

L’opposant politique Congolais Martin Fayulu Madidi condamne l’arrestation d’une dizaine de manifestants à Kinshasa samedi 03 février dernier. Ceux-ci étaient descendus dans la rue pour dénoncer les six cent (600) jours d’occupation par le M23 de la cité Bunagana, territoire de Rutshuru au Nord-Kivu.

Celui-ci demande la libération immédiate de ces manifestants qui n’ont commis aucune infraction en manifestant contre l’insécurité qui sévi dans la partie Est de la RD Congo.

« Nous condamnons fermement les arrestations violentes et arbitraires des militants des droits de l’homme et de la société civile qui manifestaient pacifiquement pour dénoncer les six cent (600) jours d’occupation de Bunagana. Comment justifier cette brutalité contre des compatriotes qui décrient ce que le pouvoir en place affirme combattre ?Décidément, les heures les plus sombres de notre pays perdurent. Nous ne pouvons rester insensibles face à ces dérives et nous demandons leur libération immédiate et sans condition », a écrit Martin Fayulu sur son compte X.

Pour rappel, la cité de Bunagana va bientôt totaliser deux (02) sous occupation des combattants de la coalition M23-RDF. Ces mêmes rebelles ont élargi leur zone de contrôle jusque dans une partie du territoire de Masisi.

Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *