jeudi, juin 20

Kinshasa : annulation du Festival Africain des Arts Martiaux

Prévu à Kinshasa, la capitale Congolaise, le festival Africain des arts martiaux ne se tiendra plus aux dates initialement convenues.

Le FADAM indique qu’il ne sera pas l’otage des enjeux politiques de la RDC. Il l’a dit dans un communiqué rendu public mercredi 14 juin 2023.

« Depuis le début de l’organisation et bien que le Président de la République Démocratique du Congo ait accordé son haut patronage à l’événement, et que son gouvernement se soit engagé à le soutenir financièrement et logistiquement (engagements qui n’ont pas été tenus), des entraves de toute nature ont été mises en place pour empêcher le bon déroulement de l’événement », indique-t-il.

Il ajoute que le FADAM est un événement sportif. Le sport n’a à connaître ni des querelles politiques ni des comportements malhonnêtes et des propos diffamatoires tels que ceux auxquels se sont heurtés les organisateurs depuis plusieurs mois.

« C’est un grand regret pour la population et les milliers de pratiquants et d’afficionados des arts martiaux et des sports de combat que le FADAM a décidé de quitter la RDC. Le Comité d’organisation remercie tous les partenaires du FADAM et les Fédérations, associations et clubs sportifs inscrits pour leur soutien, et leur assure de continuer à œuvrer pour porter au plus haut les talents de l’Afrique, les valeurs des arts martiaux et la richesse de la culture africaine », chute le comité organisateur.

Paluku D.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *